Achat radiateur électrique : les critères de choix objectifs

0
20

Performance, dimensions, design, confort thermique : plusieurs critères doivent être pris en compte au moment d’acheter son radiateur électrique. Décryptage.

Les différents types de radiateurs électriques

Cela paraît trivial, mais il est nécessaire de connaitre les différents modèles de radiateurs électriques avant de faire son choix. En la matière, il faut distinguer les appareils électriques à inertie des radiateurs convecteurs. Les premiers produisent de la chaleur au moyen d’un cœur de chauffe, solide ou liquide, puis la restituent de manière homogène dans la pièce, favorisant ainsi un confort thermique optimal. En revanche, les convecteurs chauffent directement l’air via une résistance électrique, ce qui permet une montée en température rapide.

Outre le mode de diffusion, les radiateurs électriques se distinguent par leur format et leur design. Sur ce dernier point, il ne faut pas négliger la fonction esthétique des radiateurs électriques : dans de nombreux foyers, ils constituent de véritables éléments de décoration. Comment choisir le modèle et le format adaptés à son intérieur ?

  • Homogénéité esthétique

Le bon choix du radiateur électrique design repose sur une règle d’or : conserver une bonne homogénéité esthétique. Qu’est-ce que cela sous-entend ? La performance ne constitue pas l’unique critère de choix d’un radiateur électrique. Celui-ci doit, par ses dimensions et son esthétisme, être adapté à la pièce de destination.

A titre d’exemple, si un radiateur horizontal constitue un choix tout à fait acceptable pour un intérieur classique ou contemporain, il est en revanche inadapté pour les intérieurs modernes où la sobriété est de mise. Suivant le même raisonnement, les radiateurs plinthes trouvent parfaitement leur place dans les pièces difficiles à agencer, insuffisamment spacieuses ou surchargées.

  • Puissance adaptée

C’est sans doute l’étape la plus délicate lors de l’achat de son radiateur électrique : quelle puissance choisir ? Il faut savoir que le choix de la puissance ne se fait pas au hasard, plusieurs paramètres entrent en ligne de compte. Le risque étant de se retrouver avec un appareil inadapté qui impactera non seulement le confort thermique mais favorisera aussi une surconsommation électrique. Mais alors, comment s’y prendre ?

Avant même de choisir un modèle en particulier, il faut s’assurer que la pièce de destination est bien isolée. Cette étape est cruciale car une mauvaise isolation est propice aux déperditions de chaleur. Par ailleurs, les configurations de la pièce, c’est-à-dire le volume et la surface, devront être prises en compte au moment de choisir la puissance, sachant qu’en moyenne il faut entre 70 et 100 Watts pour chauffer 1 m².

Comments are closed.