Quelle embarcation choisir pour votre descente de l’Ardèche ?

0
197

Nous avons l’habitude de penser à la « descente de l’Ardèche en canoë-kayak ». Or il s’agit de deux embarcations différentes. Découvrez comment choisir entre les deux, et comment déterminer les dimensions du matériel idéal pour effectuer votre trajet sur l’eau.

Que choisir entre un canoë et un kayak ?

Ce sont de petites embarcations pouvant accueillir une ou plusieurs personnes, et qui utilisent une pagaie. La rame constitue la principale différence entre les deux :

– Le canoë est muni d’une rame avec une pale unique, dont vous vous servez pour pagayer d’un côté. La manoeuvre est relativement difficile, car il n’est pas évident pour un débutant de maintenir l’équilibre.
– Le kayak se manoeuvre à l’aide d’une longue rame à deux pales, et vous pagayez en alternant la gauche et la droite. Il est plus facile à prendre en main pour ceux qui pagaient pour la première fois.

Donc, si vous débutez votre apprentissage, optez pour le kayak. C’est également plus raisonnable si vous comptez embarquer avec un enfant qui va pagayer lui-même. En revanche, si vous disposez d’une première expérience, vous pouvez tout à fait embarquer sur un canoë. Vous pourrez même emmener un enfant qui n’a jamais navigué, à condition qu’il ne rame pas.

Une location de canoë en Ardèche comprend l’embarcation, les rames, un gilet de sauvetage et un container étanche.

Embarcation à une, deux ou trois places ?

Si vous êtes seul, ou que les membres de l’expédition souhaitent prendre chacun une embarcation, vous pouvez utiliser un kayak monoplace. Léger et facile à manoeuvrer, celui-ci garantit une aventure vraiment ludique. C’est aussi un bon choix pour la descente de deux jours avec bivouac, puisque vous pourrez emporter plus d’un container étanche pour vos affaires. Attention, se tenir seul dans ce kayak n’est pas vraiment recommandé pour un enfant s’il est trop léger, car il devra déployer plus de force à la pagaie.

Un canoë ou kayak biplace sera l’idéal pour naviguer à deux, ou avec un enfant léger qui sera placé au milieu sans ramer. Dans ce cas, il se transforme en embarcation à trois places pour rassurer l’enfant. Celui-ci doit être assez léger (moins de 45 kg, soit généralement moins de 12 ans). Tenir à plusieurs sur un même canoë ne pose aucun problème si vous effectuez un parcours de quelques heures seulement. En revanche, si vous prévoyez un bivouac, mieux vaut tenir seul sur le bateau afin de pouvoir transporter assez de matériel, sauf si des amis acceptent d’embarquer vos affaires.

Leave a reply